Senlis au fil des siècles

  • Qui est-ce?

    Identification 1 :

    En 1208, il fut déplacé en cen­tre-ville car il était trop exposé aux attaques. Nous cher­chons l’ancien bâti­ment qui se trou­vait encore à l’extérieur de la ville. Il n’a en effet pas été tout de suite détru­it mais seule­ment des­ti­tué.

    Il était fait de pier­res cal­caires et, con­traire­ment aux bâti­ments unique­ment religieux, il n’avait pas de con­tre­forts.

    Lequel est-ce ?

    Réponse : ici

    Identification 2 :

    Il ser­vait à voir loin dans les villes médié­vales. A Sen­lis, il était très proche de la petite muraille (à l’extérieure de la 2eme couronne cepen­dant).

    Réponse : ici

    Identification 3 :

    Il ser­vait à châti­er les “crim­inels”. En effet au XII­Ie siè­cle, la peine de mort était autorisée et même très présente dans la vie quo­ti­di­enne de tout le peu­ple puisque les con­damnés étaient, grâce à cette instal­la­tion, pen­dus sur la place publique.

    Réponse : ici

    Identification 4 :

     Les bâti­ments à colom­bages étaient très présents au moyen âge. Celui-ci avait pour fonc­tion la vente essen­tielle­ment. Il hébergeait cepen­dant sou­vent le per­son­nel (essen­tielle­ment con­sti­tué d’une même famille qui gère le com­merce). Celui-ci se com­pose de poutres en bois et de beau­coup d’ouvertures sur la façade appar­ente.

    Réponse : ici

    Identification 5 :

    Ce bâti­ment est religieux. Il est fait de pier­res cal­caires et est com­posé d’ouvertures con­cen­trées sur une par­tie de celui-ci et plutôt hautes et peu larges. Il est de forme plutôt arrondie  et com­posée de cloches intérieures.

    Réponse : ici