Senlis au fil des siècles

  • Cathédrale Notre-Dame

    La con­struc­tion de la cathé­drale a débuté vers 1150, sous le règne de Louis VII. L’éd­i­fice a été mod­i­fié au XII­Ie siè­cle, avec l’ad­jonc­tion d’un transept et d’une flèche sur la tour sud. En 1504, la cathé­drale est touchée par un incendie dont les dégâts sont mal con­nus. Grâce aux dona­tions des rois Louis XII et François 1er, les par­ties hautes sont recon­stru­ites, avec une surélé­va­tion de six mètres, les bas-côtés de la nef sont dou­blés et le transept rééd­i­fié par l’architecte Pierre Cham­biges.

    À la fin du XVe siè­cle, la chapelle du bail­li est édi­fiée sur le flanc sud du chœur tan­dis que sa pen­dante, la chapelle du Sacré-Cœur, ne sera édi­fiée au nord qu’en 1671. À la Révo­lu­tion française, le mobili­er est dis­per­sé et les têtes des stat­ues-colonnes du por­tail occi­den­tal sont détru­ites. Depuis ce temps, la cathé­drale a fait l’objet de nom­breuses restau­ra­tions. En 1986, la restau­ra­tion de l’intérieur a été ter­minée et en 1993 celle de la flèche. La cathé­drale est classée au titre des mon­u­ments his­toriques depuis 1837.

    Un essai de scan à l’in­térieur de la cathé­drale a été effec­tué pour une éventuelle (future) mod­éli­sa­tion à l’in­térieur des bâti­ments  :